Bartlebysme et jeu vidéo

bs1.jpg

Jérôme émettait précedemment l’hypothèse d’une subversion de la logique implacable du jeu vidéo. En quoi cette hypothèse séduit? C’est qu’il est en vérité très facile de prendre le joueur de jeu vidéo pour un con : il fait tout ce qu’on lui dit de faire. Et même lorsqu’on lui propose de choisir, il lui est a priori exclu de ne pas choisir. Lorsque prend fin la campagne guerrière d’Advance wars dual strike (2005), le joueur est confronté à l’alternative suivante (la seule présente pendant tout le jeu): achever le général ennemi qui menace de faire disparaître la planète, ou bien l’épargner et mourir sans doute avec lui. Face à l’égal nihilisme de ces deux options (anéantissement du joueur ou anéantissement du jeu), il y a une troisième option, suicidaire mais plus élégante et qui évite au jeu et à ses concepteurs d’avoir le dernier mot : Eteindre sa console, et par cela, subvertir la soumission du joueur au jeu et à ses règles au nom de sa nécessaire existence, dans l’affirmation d’une volonté qui nous défait autant qu’elle nous attache au jeu. Ce qu’évoque cette troisième voie, c’est donc l’idée de dignité du joueur : jusque là trois fois rien, mais par la hardiesse d’un jeu exceptionnel, Bioshock, il faudra en reparler.

Khanh Dao Duc

 

Publicités

1 Response to “Bartlebysme et jeu vidéo”


  1. 1 jonathan suissa mars 17, 2008 à 3:17

    J’ai voulu jouer à Bioshock. J’ai acheté une Xbox 360 avec Bioshock. J’ai joué à Bioshock. Je n’ai pas fini Bioshock. J’ai revendu Bioshock. Je pensais ne plus avoir à réécrire « Bioshock ». Bioshock est déjà en solde pour PC, neuf à moins de 30 euros.

    Que s’est-il passé pour moi? Rien, justement, que l’ennui. Le choix entre tuer la petite fille pour avoir plus de points pour acheter des pouvoirs ou l’épargner et récupérer ces points en cadeaux laissés en échange de la bienfaisance du joueur, c’est déjà pas vachement élaboré, mais bon… C’est tout?
    Le jeu en général était ennuyeux et je l’ai donc laissé tomber sans mal (et pourtant l’univers me rappellait Fallout, mon jeu préféré).


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




StatCounter

free website stats program

%d blogueurs aiment cette page :